Quelle fibre optique pour les PME ?

Solutions de connexion Haut DébitL’accès au très haut débit et à la fibre optique est un enjeu majeur en cette fin d’année 2015. Le raccordement à la fibre optique est un objectif des politiques publiques, au niveau national comme local. Mais c’est surtout  un  sujet incontournable pour les entreprises et en particulier pour les PME.  En effet, le Cloud, la mobilité,  les applications en mode Saas, tous les nouveaux usages de la transformation numérique reposent sur une connexion performante à internet et entre les sites de l’entreprise.

La fibre optique est clairement la solution d’avenir, mais entre une offre FTTH, FTTB, FTTO, fibre entreprise… comment s’y retrouver ?  Le besoin d’une information précise sur les offres est critique pour les entreprises qui seront dépendantes de ce lien pour leur activité. C’est aussi un budget non négligeable pour les PME qui doivent s’assurer de faire le bon choix car opter pour la fibre optique, c’est aussi un engagement fort qui s’inscrit dans la durée.

Nous décrypterons les solutions de connexion haut débit pour vous et vous proposerons une grille de choix.

La fibre optique

La fibre optique est un câble en verre, ou en matière plastique, conducteur de lumière. C’est un câble très fin , assez fragile, délicat à souder, et qui doit respecter un rayon de courbure minimum. De petits équipements aux extrémités permettent de convertir le signal informatique en signal lumineux qui transite à la vitesse… de la lumière.

La fibre optique présente des avantages intrinsèques considérables par rapport à un câble classique, dit coaxial, à base de cuivre :

  • Le signal ne s’atténue que très peu avec la distance (l’ADSL est très dépendant de la distance au répartiteur),
  • La fibre n’est pas sensible aux perturbations électromagnétiques et reste très bien isolée de son environnement,

Enfin les équipements optiques professionnels, en particulier les boitiers situés à l’extrémité client, sont aussi de qualité supérieure. Ainsi globalement  la qualité du signal, latence, perte de paquets, sera très supérieure et beaucoup plus stable, ce qui garantit une connexion internet très haut débit.

Du fait de ces qualités, la fibre optique est appelée à remplacer à terme le câblage classique en cuivre.

Structure d’un réseau opérateur et critères de choix

Un réseau opérateur est composé de :

  • Un réseau national à très grande capacité qui interconnecte toutes les grandes zones de population un peu comme un réseau d’autoroute,
  • Un réseau régional qui irrigue localement les différentes villes et zones, et relie des point locaux de connexion, appelés NRO pour les réseaux optiques, NRA pour les réseaux plus classique xDSL, un peu comme un réseau de routes nationales et départementales.
  • La boucle locale, qui est la dernière distance entre le NRO/NRA et l’utilisateur. Cette boucle locale peut passer par des relais de distribution locaux.

Les réseaux nationaux et régionaux sont très largement mutualisés, le trafic de tous les utilisateurs s’y regroupe et transite sur des voies relativement peu nombreuses à très grande capacité.

La boucle locale, ou « dernier kilomètre », est très coûteuse en déploiement car elle suppose un grand nombre de liens pour aller jusqu’à chaque bâtiment, avec des travaux de génie civil. La boucle locale cuivre existait depuis longtemps pour le téléphone, avant que le DSL apparaisse. En fibre, elle est à construire. Ainsi, en fibre, une grande partie de la problématique, et la structure des offres, va tourner autour du raccordement local, les dernières centaines de mètres.

Raccordement fibre optique FFTB FTTH FTTO

NRO = nœud de raccordement optique, c’est un point de concentration local où arrive d’un coté le réseau régional mutualisé, et d’où repartent un nombre beaucoup plus grand de fibres qui vont desservir les environs de ce NRO.

PM  = point de mutualisation, c’est un point de concentration qui permet de réduire le nombre et la distance  sur laquelle doivent être déployées des fibres individuelles.

Les usages d’une entreprise – QOS

Avant d’aborder les différents types de raccordement fibre optique, il est important de lister les usages qu’une entreprise peut avoir de son raccordement haut débit.

Accès internet standard

Accès des utilisateurs à des sites internet, avec un  contenu en général davantage constitué de textes ou d’images que de vidéos.

Accès internet – travail collaboratif (**)

Les outils collaboratifs : Messagerie, contacts/agendas partagés, transfert de fichiers volumineux, chat et vidéo conférence, individuelle.

Accès internet – applications Saas

Il s’agit là d’accéder à des applications métiers fournies en Saas et accessibles par internet.

Accès internet – Cloud

Il s’agit là d’accéder à des applications et outils hébergés dans le cloud.

ToIP (*)

Téléphonie sur IP, elle nécessite un canal spécifique et est très sensible aux variations de débit.

Vidéo conférence

Systèmes de vidéo conférence professionnelle avec installation complexe et qualité élevée (par différence à une conférence individuelle sur poste de travail).

Accès distant aux applications métiers et serveurs hébergés (*)

Accès à un réseau privé d’entreprise, pour échanger des informations avec d’autres sites, ou accéder à des applications hébergées sur un site distant, potentiellement chez un prestataire hébergeur.

Flux techniques SI (**)

Réplications inter-sites, sauvegardes distantes, transferts de fichiers…

La QOS, ou qualité de service et la priorisation des flux

Les flux notés (*) sont en général les plus critiques et exigeants, toute baisse du débit disponible sera immédiatement ressentie et pénalisante pour l’utilisateur et la performance de l’entreprise.

Les flux notés (**) peuvent par leurs volumes, empiéter sur le débit disponible pour les autres usages et ralentir considérablement ces derniers. Ils doivent donc pouvoir être régulés.

On parle de QOS, ou qualité de service, lorsqu’un équipement placé en tête du lien haut débit va permettre de classer les flux en catégories et affecter des priorités à certaines : par exemple un débit minimum garanti, une priorité totale à concurrence de x Kbps ou mbps.

Dans la vie d’une entreprise, où les flux et usages réseaux sont nombreux et divers, où les utilisateurs ne sont pas forcément conscients des volumes que leur action implique, il est important de pouvoir appliquer des règles de qualité de service sur les flux, et les offres le permettant seront plus intéressantes.

On voit au regard de tous ces usages, que l’accès réseau haut débit est devenu un composant essentiel du système d’information et que sa performance est un élément de productivité considérable.

Offres b2C : FTTB (FTTLA) – FTTH

Globalement, les offres destinées au particulier seront inadaptées à un usage entreprise. Il est important de les expliquer car elle peuvent exister en version Pro, ou seront le point de comparaison de vos utilisateurs.

FTTB

En FFTB, Fibre to the Building, la fibre optique arrive à un point de raccordement de l’immeuble qui se trouvera dans un local technique en rez-de-chaussée ou sous-sol. Les derniers mètres sont en câble coaxial et non en fibre. Sur ces derniers mètres, le débit est réduit car, même si la distance à parcourir est assez courte, le support est beaucoup moins performant que la fibre. C’est la solution proposée en particulier par des opérateurs qui viennent du câble. En cette fin d’année 2015, la polémique est forte sur le FFTH et beaucoup parlent de « fausse fibre ».

En FTTLa, Fiber to the last amplifier, la fibre arrive à un dernier point de raccordement qui se trouve par exemple au bout de la rue. Le cas est assez proche de la FTTB avec une distance en coaxial plus longue.

Les débits seront plus faibles qu’en FFTH.

FFTH

En FFTH, Fibre to the Home, la fibre optique se prolongera dans le bâtiment jusqu’au local de l’utilisateur, domicile ou bureau. L’utilisateur bénéficie ainsi sur tout le chemin réseau du support fibre optique. Le débit est supérieur au FFTB, jusqu’à 200/500Mbps.

Caractéristiques communes au FTTB et FFTH

Les débits sont considérablement plus élevés qu’en xDSL, en centaines de Mbps, jusqu’à 500 Mbps descendant en FFTH.

Dans les deux cas, le débit est asymétrique, supérieur en descendant par rapport au débit remontant.

Surtout, le débit est non garanti par l’opérateur. D’abord, les chiffres annoncés sont des capacités maximum. Ensuite, à partir du PM ou NRO, le trafic transite avec celui d’autres utilisateurs sur un lien dont la capacité est mutualisée et partagée, et comme en ADSL, l’utilisateur pourra ressentir des fluctuations significatives de débit lorsque ce lien mutualisé sera encombré.

Le déploiement se fait collectivement par zone géographique (rue, immeuble). Ce qui signifie que vous devez être éligible et que vous ne pouvez pas demander le raccordement si votre immeuble ou votre rue ne l’est pas.

Enfin, pour un professionnel, ces offres, FFTB ou FFTH, ne comportent pas de service : support, intervention sur site, garantie de temps de rétablissement,

Offre B2B : FTTH pro – FTTO

FTTH pro

Les offres FTTH pro sont des services proposés aux professionnels, TPE, artisans, professions libérales, avec un petit nombre d’employés.

Basées sur la solution du FTTH, elles incluent des services professionnels que l’opérateur intègre à l’abonnement ou propose en option :

  • Service complémentaire de ToIP,
  • service d’assistance téléphonique pro dédié,
  • intervention sur site en 8 heures ouvrables si nécessaire,
  • remplacement de la box, soit par échange en magasin, soit par envoi,

En revanche, le débit reste asymétrique et non garanti, et surtout, vous ne pouvez bénéficier de la fibre optique si votre bâtiment n’est pas raccordé. Le raccordement ne se demande pas.

Fibre optique entreprise

La fibre optique entreprise est une fibre dédiée depuis le NRO ou un point de mutualisation, jusqu’au bureau de l’entreprise.

Elle peut être demandée individuellement par l’entreprise ; évidemment les coûts de raccordement  ou frais d’accès au service (« FAS »), pourront être conséquents. Ils seront liés à la complexité des travaux à réaliser, ou à la politique de l’opérateur. Par exemple, certaines communautés urbaines vont favoriser l’accès à la fibre en mettant en place une délégation de service public (DSP) qui pourra pratiquer des tarifs incitatifs.

Le débit de la fibre entreprise est symétrique et garanti. Les débits sont souvent inférieurs à ceux annoncés en FFTH et FFTB, mais ils sont garantis et propres à l’entreprise. Même au delà du NRO, quand le trafic part sur le réseau régional et national de l’opérateur, ce dernier vous réserve la capacité que vous avez souscrite. C’est une différence fondamentale avec un produit grand public et c’est ce qui permet de faire transiter vos flux applicatifs dans de bonnes conditions.

La fibre optique entreprise débute en général à 4 ou 6Mpbs, ses tarifs croiseront ceux du SDSL entre 4 et 8Mbps en moyenne. 20mbps en fibre professionnelle pour une PME est un débit très conséquent, et elle est certaine de pouvoir toujours compter sur ces 20Mbps quel que soit le trafic des entreprises aux alentours.

Pour des débits d’usage pur internet, ou transfert de fichiers, un lien complémentaire dédié internet peut être intéressant.

La fibre professionnelle s’accompagne souvent d’une durée d’engagement minimum de 2 ou 3 ans.

Enfin la fibre professionnelle va bénéficier d’une offre de services et d’options adaptée à un usage professionnel :

  • service d’assistance téléphonique dédié et compétent sur tous les services portés par la fibre,
  • Garantie de rétablissement de la ligne en 4 heures ouvrables, voire 24/7 en option,
  • Possibilité de gérer deux liens en failover actif-actif,
  • Gestion de la QOS,

VPN entreprise

Enfin et surtout, la fibre entreprise permet d’établir un VPN d’entreprise entre plusieurs sites, y compris avec des sites raccordés en SDSL, sous réserve que tous les liens soient souscrits chez le même opérateur. A défaut en effet, il ne pourra être mis en place un VPN IPsec mais la solution sera incomparablement moins performante, et interconnecter plus de deux sites deviendra compliqué.

Conclusion pour aller plus loin

Le préalable : recensement des usages et des services

Le recensement des usages pratiqués et à venir est la première étape à mener, en identifiant bien les flux prioritaires. En particulier, le besoin de VPN entreprise doit être intégré dès le départ.

Ensuite les besoins en services doivent être identifiés, en particulier sur l’accès au support, la GTR et la plage de service garanti.

Ne pas confondre les offres de fibre optique

De l’extérieur, un accès fibre en vaut un autre. Or non, les offres sont différentes, et la présentation très marketing des offres, passant souvent sous silence des caractéristiques essentielles pour une entreprise, ne doit pas vous empêcher de poser des questions précises sur les niveaux de débits et de service. Clairement, il existe trois segments de marché distincts : le particulier, le pro/TPE, et l’entreprise/PME.

L’accompagnement par un intégrateur réseau ou infogéreur

Les coûts liés aux FAS, et les durées d’engagement, 1 an minimum, le plus souvent 3 ans pour la fibre, font que le choix de raccordement initial est très structurant. On ne peut donc que conseiller de se faire accompagner par un spécialiste, intégrateur indépendant, ou fournisseur d’accès global, et de faire jouer la concurrence dans un marché qui reste très concentré, proche de l’oligopole.

Compte tenu du potentiel d’évolution du débit sur la fibre, et de la qualité du lien, il est nettement préférable pour une entreprise de donner la priorité à un choix fibre optique par rapport à une offre xDSL. Le coût peut être plus élevé au départ, mais il  doit être évalué en termes de ROI, car l’accès haut débit et les usages qu’il permet est bien devenu un élément essentiel de productivité pour les collaborateurs d’une entreprise.

Faites réaliser une étude d’éligibilité

Un bon point de départ est de demander une étude d’éligibilité en fibre de vos sites à un ou deux intégrateurs réseau. Ceux-ci doivent aussi pouvoir vous renseigner sur les plans de déploiements de la fibre. Vous pourrez ainsi vous faire une idée de votre situation et prendre votre décision avec une visibilité complète.

 

Laisser un commentaire

*

Be sure to include your first and last name.

If you don't have one, no problem! Just leave this blank.